Ligue Nationale de Cyclisme Le Cyclisme pro c'est la Ligue
> Actualites > Dernières actus > Tour de France 2024 : les réactions tricolores << Retour


tour-de-france-2024-les-reactions-des-coureurs-francais-edited

Tour de France 2024 : les réactions tricolores

Le parcours du Tour de France 2024 a été dévoilé le mercredi 25 octobre. Voici les réactions de Xavier Jan, président de la Ligue Nationale de Cyclisme, de Bryan Coquard , (Cofidis) Arnaud Demare , Kévin Vauquelin (Arkéa-Samsic), Benoit Cosnefroy , Aurélien Paret Peintre (AG2R Citroen) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ).


Xavier Jan (président de la LNC)
« Cela sera assez exceptionnel avec cette arrivée à Nice eu égard à la présence des Jeux olympiques. Ce qui a obligé les organisateurs à délocaliser l’arrivée traditionnelle. Cela permet sur un plan sportif d’offrir un très beau final avec un parcours très condensé .. qui va permettre de maintenir le suspens jusqu’au bout. On peut retenir des étapes comme celles avec le col de la Bonette, celle avec l’introduction des chemins comme on l’avait vu apparaitre sur le Tour féminin. Cela va mettre du piquant dans la course et réserver des surprises.

On peut toujours espérer (une victoire tricolore). De manière pragmatique, on n’a pas un Français qui se dégage pour ce type de parcours... On n’est jamais à l’abri d’une belle surprise et on peut l’espérer pour le cyclisme français. On a des coureurs pour jouer les baroudeurs. Un Tour sans victoire tricolore n’a pas la même saveur. On espère célébrer des victoires de coureurs français et d’équipes. »


Bryan Coquard (Cofidis) 
« Cela fait plusieurs années que je n’avais pas assisté à cette présentation et c’est toujours quelque chose de fort. Ce Tour de France sera beau puisqu’il y en a pour tous les goûts. Le niveau s’annonce très relevé et les étapes difficiles se succèdent jusqu’au bout, à l’image de ces deux dernières journées très difficiles. 

Mais il y a pas mal d’opportunités pour les sprinteurs (huit) ce qui pourrait me convenir. C’est un Tour pour les sprinteurs mais aussi pour les grimpeurs : ça pourrait être un terrain de jeu propice à Guillaume Martin pour jouer le classement général ».


Arnaud Demare (Arkéa-Samsic)

« Le Tour de France est l’épreuve qui, à deux reprises, m’a permis de connaitre de grandes joies sportives, d’inscrire à mon palmarès deux étapes de la plus grande compétition au Monde. J’ai toujours eu l’envie de courir cette compétition, notre Tour national, et je suis à la fois fier et honoré à chaque fois que j’en prends le départ. Je veux, évidemment, retrouver cette épreuve en 2024 afin d’y faire briller les couleurs de la future équipe ARKEA – B&B HOTELS

Mon objectif restera celui qui a toujours bercé ma vie de compétiteur: aller sur cette magnifique épreuve avec pour ambition d’y remporter déjà une étape, et si cet objectif est rempli, je ne me priverais pas, si j’en ai la possibilité, d’en gagner d’autres ».


Kévin Vauquelin (Arkéa-Samsic)

« Le Tour de France est la course qui fait rentrer tout coureur cycliste professionnel de plain-pied dans sa carrière. Nous en rêvons tous, car elle appartient au patrimoine de la France, mais aussi parce que pour le public c’est un lieu de rassemblement festif. Je rêve bien évidemment de disputer le Tour. C’est plus qu’une envie. Si je suis amené à le courir cet été, c’est déjà que la direction sportive de l’équipe ARKEA – B&B HOTELS aura fait ce choix en ma faveur. 

Et quels pourraient-être mes objectifs ? Ouvrir grands les yeux, apprendre, y prendre du plaisir et si jamais une occasion venait à se présenter: la saisir. Autre grande source de motivation : le Tour cette année s’achèvera à Nice, les routes sur lesquelles je m’entraine depuis quelques saisons ».


Benoit Cosnefroy et Aurélien Paret Peintre (AG2R Citroen)

« Je dirai magnifique et montagneux, avec les paysages italiens, les beaux vignobles français avant d’aller chercher la montagne. Un paysage magnifique et une belle arrivée à Nice. C’est vraiment un parcours inédit dans sa composition d’Italie à Nice. On connait ces routes avec Paris-Nice et le Giro. Il n’y a plus beaucoup d’étapes de baroudeurs. On nous le dit, mais ce n’est pas forcément le cas. Mais, on peut toujours espérer ».


Valentin Madouas (Groupama-FDJ) 

« J’ai rarement vu un Tour où les dix derniers jours  sont aussi durs... J’aime ce Tour et j’espère y être avec des ambitions ».


Retrouvez la présentation du Tour de France 2024 en cliquant ici


Par Fred Vdb – photos A.S.O./Etienne Coudret



Actus En Bref
Vidéos

L'arrivée du Tour de Vendée 2023
17ème manche de la Coupe de France FDJ
01 octobre2023

L'arrivée du Grand Prix d'Isbergues 2023
16ème manche de la Coupe de France FDJ
17 septembre 2023

L'arrivée du Grand Prix de Fourmies 2023
15ème manche de la Coupe de France FDJ
10 septembre 2023

00:33
L'arrivée de la Poly Normande 2023
14ème manche de la Coupe de France FDJ
13 Aout 2023

L'intégralité de la Mercan'Tour Classic 2023
13ème manche de la Coupe de France FDJ
30 Mail 2023

04:50
L'arrivée de la Mercan'Tour Classic 2023
13ème manche de la Coupe de France FDJ
30 Mail 2023

25:55
Le résumé du Tour du Finistère 2023
11ème manche de la Coupe de France FDJ
13 Mail 2023

25:33
Le résumé des Boucles de l'Aulne 2023
12ème manche de la Coupe de France FDJ
14 Mail 2023

03:47
L'arrivée des Boucles de l'Aulne 2023
12ème manche de la Coupe de France FDJ
14 Mail 2023

03:47
L'arrivée du Tour du Finistère 2023 2023
11ème manche de la Coupe de France FDJ
13 Mail 2023

© 2023 Ligue Nationale de Cyclisme
Site réalisé avec le Système de Gestion de Contenu (SGC) imagenia, créé et développé en France par mémoire d'images.
Enregistrer et fermer × Paramétrer les cookies

© Imagenia